Pêche électrique

Tout comme leurs prédécesseurs, la nouvelles promotion de master 1 médiation s’est rendue le 4 octobre 2015 sur le Buëch non loin de Sisteron pour une journée de pêche électrique. L’objectif de cette journée était de recenser sur différents site du Buëch qui est un affluant de la Durance une espèce de poisson dénommée Apron. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’Apron, ainsi que sur le principe de la pêche électrique rendez-vous : ici.

 

La pêche électrique en photo (Photo de Rémi Chappaz)
La pêche électrique en photo (Photo de Rémi Chappaz)

Nous avons été accompagnés tout au long de la journée par Mr Chappaz notre responsable de master, par Vincent Dubut l’un des scientifique chargé de l’étude de l’Apron ainsi que par des gardes de l’ONEMA (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques). Nous avons pêché seulement 5 Aprons, mais aussi diverses autres espèces de poissons que nous avons pu identifier et découvrir grâce aux connaissances des gardes de l’ONEMA.

Apron © Mathilde Valeix
Apron (Photo Mathilde Valeix)

Cette première sortie de terrain nous a aussi permis de découvrir l’ONEMA et de comprendre qu’un médiateur scientifique se situe à l’interface de toutes les structures qui interviennent de près ou de loin dans l’environnement. Le travail de médiateur  scientifique peut prendre diverses formes et s’exercer dans des structures très différentes. Néanmoins, dans tous les cas, un médiateur scientifique doit identifier toutes les institutions qui jouent un rôle dans l’environnement et se doit surtout de travailler en réseau avec tous ces intervenants. Les sorties de terrain et la collaboration avec des intervenants extérieurs au master médiation, représentent un premier pas vers la construction de ce réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *