Visite de l’Observatoire de Haute Provence

Les étudiants du Master 2 de Médiation Scientifique, accompagnés des Professeurs CHAPPAZ et DE GANTES, ont passé la nuit du vendredi 03 à samedi 04 octobre à l’OHP (Observatoire de Haute Provence). Julie PATRIS, professeur agrégée de physique à l’AMU était leur guide durant le séjour. Département de l’Institut Pythéas et rattaché au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), à l’AMU (Aix-Marseille Université) et à l’IRD (Institut de Recherche sur le Développement), l’OHP est un site d’observation et d’expérience dans les domaines de l’astronomie, de la physique de l’atmosphère et de l’écologie.

visite chenaie

 

Après une visite du site, à travers la chênaie pubescente et entre les coupoles, la nuit est tombée. Les étudiants ont rencontré un chercheur de l’OHP. Il leur a présenté différentes méthodes d’acquisition de données concernant la qualité de l’air. Des ballons-sonde sont utilisées pour récolter des mesures dans la couche d’ozone, à plus de 20km d’altitude. Le Lidar, un puissant laser, fournit régulièrement des profils verticaux des mesures de l’atmosphère.

ballon-sonde lidar

 

La visite s’est poursuivie par un repérage des constellations à l’œil nu. Étaient visibles ce soir là : la Grande Ourse, la Petite Ourse et l’étoile polaire, Cassiopée, et le triangle d’été formé par les étoiles Deneb, Vega et Altaïr, respectivement dans les constellations du Cygne, de le Lyre et de l’Aigle. Puis les étudiants ont appris à guider le télescope de 80cm et à pointer différents objets, tel que la Lune et le double amas de Persée. Après le coucher de la Lune, les conditions d’observation devinrent favorable pour une observation de la Nébuleuse d’Orion.

nebuleuse orion

 

groupe med2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *