Les conflits environnementaux locaux 

Quelles perspectives de résolution ?

Dans le cadre del’Année internationale de la Paix et de la Confiance proposée par l’ONU, le master de médiation scientifique vous propose une réflexion transdisciplinaire sur les conflits environnementaux locaux et leurs perspectives de résolution. Les différentes interventions de professionnels et de chercheurs autour de ces questions vous permettront de découvrir la genèse des conflits environnementaux et leur gestion. 

Un colloque organisé par les étudiants du master Information et Médiation Scientifique et Technique d’Aix-Marseille Université.

Retrouvez-nous le jeudi 9 décembre 2021 sur le site Saint-Charles à Marseille ou en distanciel sur zoom.

Le colloque est entièrement gratuit, mais l’inscription est obligatoire

Nous sommes les étudiants du master Information et Médiation Scientifique et Technique, Parcours Information Scientifique et Médiation en Environnement de l’Université d’Aix-Marseille. 

Ce colloque est l’occasion pour nous de découvrir une nouvelle forme de médiation. Fruit d’un travail d‘équipe, de réflexions et de débats, il se veut accessible à tous mais également un véritable espace initiateur d’échanges sur la complexité des conflits environnementaux. Nous sommes fiers de vous présenter “Des terres minées : l’environnement au cœur du conflit”, un colloque confectionné par nos soins.

Pour en savoir plus sur notre formation et notre promotion :

Comment se construisent les conflits environnementaux locaux et quelles sont leurs perspectives de résolution ?

ON VOUS EXPLIQUE !

Tout d’abord,

à travers la question des conflits environnementaux locaux et leur gestion, notre colloque s’inscrit dans le cadre de l’Année Internationale de la Paix et la Confiance

En effet, l’Assemblée Générale des Nations Unies rappelle, dans sa résolution du 12 septembre 2019, que “la paix c’est non seulement l’absence de conflit » mais qu’elle passe aussi par « un processus constructif dynamique et participatif dans lequel le dialogue est encouragé et les conflits sont réglés dans un esprit de compréhension mutuelle et de coopération”.

Elle invite ainsi “tous les États Membres, les organismes des Nations Unies et les autres organisations internationales et régionales, ainsi que la société civile, y compris les organisations non gouvernementales, les particuliers et les autres parties intéressées, à faciliter comme il convient la célébration de l’Année internationale de la paix et de la confiance et à faire largement connaître les avantages de la paix et de la confiance, y compris en menant des activités d’éducation et de sensibilisation.”

Retrouvez la Résolution adoptée par l‘Assemblée générale des Nation Unies le 12 septembre 2019 ici : https://undocs.org/fr/A/RES/73/338

D’autre part,

notre problématique renvoie à certains Objectifs du Développement Durable déclarés par les Nations Unies pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous : 

Objectif 14 : Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.

Objectif 15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité.

Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et inclusives aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.

Retrouvez les 17 Objectifs du Développement Durable ici :  https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/

C’est pourquoi,

notre problématique sera traitée à travers le prisme de différentes disciplines telles que les sciences de la nature, les sciences humaines et sociales, l’histoire ou encore le droit. Ainsi, nous pourrons tout à la fois mettre en avant les dimensions environnementales – quelles relations entre les activités humaines et la société ? quels impacts ? quels enjeux pour l’environnement ? – et les dimensions sociales et économiques – quelle historicité ? quels acteurs ? quels enjeux pour la société ? quel cadre juridique ? – des conflits environnementaux locaux et questionner les perspectives de résolution de ces conflits pour l’établissement et le maintien d’un cadre de paix et de confiance.

Le programme :

Axe 1

La construction des conflits environnementaux

L’objectif de ce premier axe sera de comprendre et d’analyser le processus de construction d’un conflit environnemental. Il s’agira ici de décomposer les différentes étapes qui mènent à un conflit environnemental, d’identifier les différents acteurs d’un conflit ainsi que leurs intérêts, de décrire les différents enjeux environnementaux, sociaux et économiques qui s’articulent autour d’un conflit.

Pour cela, les intervenants s’appuieront sur des exemples locaux concrets et leurs interventions pourront se faire en double voix afin de recouper différentes disciplines autour d’un même conflit. 

Axe 2

Gestion des conflits et perspectives de résolution

Ce deuxième axe s’inscrira dans la continuité du premier. 

Après avoir dessiné les contours de la construction du conflit environnemental, il s’agira dans ce second temps de comprendre les méthodes et d’identifier les moyens de gestion de ce dernier, ou du moins les perspectives de résolution.

 

Contact

colloque@etudiants-mediation-scientifique.com

 

Amphithéatre Massiani

3 Place Victor Hugo
13003 Marseille