Julie

Hello moi c’est rainette la grenouille verte,

Pelophylax lessonae, la Petite grenouille verte d’Europe ou Grenouille de Lessona, est une espèce d’amphibiens de la famille des Ranidae. Elle fait partie du genre Pelophylax, des grenouilles vertes (avec la grenouille de Pérez (P. perezi), la grenouille rieuse (Pelophylax ridibundus) ou la grenouille verte (Pelophylax kl. esculentus) et la grenouille de Graf (Pelophylax kl. grafi). cette espèce est la plus petite des grenouilles vertes d’Europe

Grenouille verte

Voici ma description :

Cette petite grenouille verte d’Europe mesure de 45 à 80 mm au maximum : en moyenne le mâle mesure de 45 à 55 mm et la femelle de 55 à 65 mm.

La pupille est ovale horizontale et l’iris est doré. Le tympan est bien visible. Il n’y a pas de tache temporale sombre, comme chez les Grenouilles rousses et agiles. Les dents vomériennes, deux dents enchâssées dans le vomer (os impair) en avant du palais, sont plus ou moins rondes, bien écartées l’une de l’autre.

Le membre postérieur est assez court. La face postérieure des cuisses et l’aine sont tachées de jaune ou d’orangé. Les tubercules métatarsiens sont très saillants, de couleur blanc rosâtre, en forme de demi-cercle. La palmure est assez faible.

 

La peau dorsale est lisse ou pustuleuse et comporte deux replis latéro-dorsaux brun bronze. La face supérieure a la couleur verte de l’herbe, pour la plupart des individus. Quelques individus sont brunâtres, avec la tête et les flancs verts. Le dos est marqué de petites taches noirâtres irrégulières. Il est parfois traversé d’une bande vertébrale claire.

La grenouille de Lessona présente un dimorphisme sexuel marqué. À l’époque de reproduction, les mâles se colorent souvent de jaune citron alors que les femelles passent à un vert un peu plus jaune. Les mâles sont dotés de deux sacs vocaux peu pigmentés, apparaissant blanc pur une fois gonflés.

La grenouille de Lessona ressemble à la grenouille rieuse (Pelophylax ridibundus (Pallas, 1771)) et à la grenouille verte d’Europe (Rana kl. esculenta (Linné, 1758)).

Carte