Promo 2014-2016

 

anaisAnaïs Desmarécaux

Après l’obtention d’un bac scientifique, j’ai obtenu une licence de Biologie des Organismes, des Populations et des Écosystèmes à Toulouse. A la suite de ma licence j’ai validé ma première année de master d’Ecologie, également à Toulouse. Cette formation m’a permis d’élargir mes connaissances dans ce domaine. J’ai ensuite hésité entre la formation d’enseignant et de médiateur. L’intérêt pour moi dans les deux cas était de transmettre les connaissances au public. Je me suis tournée vers la médiation car pour moi elle permettait de toucher un public plus large, et je pense que la transmission des connaissances scientifiques et la sensibilisation à l’environnement devient de plus en plus important. J’ai également eu la chance de travailler pendant 4 mois aux jardins du Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse, en tant que médiateur scientifique à la suite de quoi j’ai décider de concrétiser mon projet professionnel qui vise à intervenir auprès de différents publics par la sensibilisation à l’environnement, et également au travers de la mise en place de projets pédagogiques au sein notamment de structures tels que les parcs naturels.

gaiaGaïa Ollivier

Issue de la région d’Aix-en-Provence, passionnée par la géologie et par les paysages m’entourant, j’ai débuté mes études par une licence Sciences de la Nature, de la Terre et de l’Environnement à l’université d’Aix-Marseille. Cette formation très intéressante, de par ses enseignements variés, m’a permis d’acquérir de solides bases scientifiques, et de développer un enthousiasme pour la réalisation de documents de vulgarisation. C’est au cours de l’été de ma deuxième année de licence, lors d’une mission d’écovolontariat pour la LPO que je me suis rendue compte de mon réel intérêt pour la médiation. Chargée d’accueillir le public sur les salins d’Hyères, et d’assurer des visites guidées sur le thème de l’ornithologie, j’ai découvert ma vocation pour la transmission des savoirs. C’est donc par le biais de ces expériences et de mes goûts personnels que je me suis orientée vers le master médiation.

Mathilde et un tigreMathilde Valeix

Je m’appelle Mathilde, j’ai 23 ans et je viens d’une petite ville du sud ouest appelée Nérac (47). Tout d’abord, j’ai passé un bac ES à Agen en 2010. Mais convaincue que je voulais continuer mes études dans le monde scientifique, j’ai ensuite effectué une PREPA scientifique d’un an à Toulouse, afin de me remettre au niveau du bac S. Je me suis alors lancée dans une première année de licence Biologie et Santé à Bordeaux, pendant laquelle j’ai découvert une autre licence à Rennes qui m’attirait bien plus, la licence de Biologie des organismes ou sont dispensés notamment des cours d’éthologie (comportement animal et humain), domaine pour lequel je me passionne. J’y ai donc effectué mes deuxième et troisième années de licence qui furent très enrichissantes. J’ai toujours eu des jobs étudiants pendant mes études, dans lesquels j’adorais le contact avec les gens. J’ai également effectué des stages dont un dans un parc animalier ou j’ai pu m’initier à la médiation et l’animation ce qui m’a séduit. Durant ma L3, j’ai aussi eu la chance d’être acceptée dans une UE optionnelle de Médiation scientifique, et mon projet professionel en a finalement découlé. Ayant été depuis mon plus jeune âge sensibilisée à la nature qui nous entoure, j’ai alors cherché une formation qui correspondrait à la fois à mes centres d’intérêts et à la fois à mes ambitions de médiation. Ce master s’est alors présenté à moi comme l’occasion parfaite de les associer et d’acquérir les savoirs et compétences nécessaires. La diversité des débouchés que ce master offre m’a également conquise.

Christophe_BorrelyChristophe Borrely

Je m’appelle Christophe, originaire de Marseille, j’ai passé aussi une grande partie de mon enfance en région parisienne puis en région lyonnaise avant de revenir à Marseille pour mes études. J’ai passé une licence de Géologie à la Faculté des Sciences de Marseille puis un master de Paléontologie des Vertébrés à l’Université de Poitiers.
Passionné de Paléontologie et d’Anatomie Comparée, des études dans ces domaines se sont imposées à moi depuis toujours. Les dinosaures sont toujours restés au cœur de toutes mes attentions.
J’ai également une passion toute aussi vive pour l’Histoire médiévale et l’Histoire de l’Art. Châteaux, musées et vestiges archéologiques sont des lieux qui ont su très tôt éveiller en moi l’intérêt pour le patrimoine.
Le master médiation me permet de développer les outils en communication et en didactique indispensables pour transmettre aux autres ce que je considère comme le véritable moteur de ma vie : mes passions !

Julie PiffarettiJulie Piffaretti

Passionnée par la nature et l’environnement depuis mon enfance, c’est tout naturellement, qu’après avoir obtenu un baccalauréat scientifique option SVT, je me suis dirigée vers une licence de Biologie des Organismes et des Ecosystèmes, à la faculté des sciences de Nice. Partagée entre la volonté de faire de la recherche en écologie et de la communication en environnement, j’ai alors décidé de faire un stage d’animatrice scientifique au musée Océanographique de Monaco l’été suivant l’obtention de ma licence. Ces deux mois de stage m’ont ouvert au monde de la communication scientifique. C’est un univers qui me captive, car il nécessite des compétences pluridisciplinaires, il demande d’être passionné, d’aimer échanger et surtout de devoir se remettre constamment en question afin de s’adapter au mieux. Ce stage m’a confirmé que je souhaitais davantage m’orienter vers la médiation scientifique. Les sessions de candidatures pour le master médiation de Marseille étant terminées, j’ai débuté un master 1 d’écologie dans lequel j’avais été acceptée à Toulouse afin d’enrichir mes connaissances en écologie. Désireuse de partager ma passion, d’échanger avec le plus grand nombre  et surtout d’acquérir une expérience de terrain plus conséquente j’ai pris la décision en cours d’année, d’arrêter ma formation pour devenir vacataire au service animation du musée Océanographique de Monaco à partir de juin 2014. J’ai ensuite postulé dans le master médiation et communication en environnement, que j’ai commencé en septembre 2014 tout en continuant à être animatrice scientifique en vacation le week-end à Monaco jusqu’en décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *