Les émissions de 2020

La promo 2020-2021 vous propose d’écouter ses créations sonores, les podcasts du dehors ! 🎙️

Merci à Jean-Baptiste IMBERT DE nous avoir permis de réaliser ce projet !

A L’Estaque, dans le port de Saumaty, nous retrouvons Medhi. 

Dans les combles de son atelier, il nous explique son métier de pêcheur traditionnel et les questions écologiques qui y sont étroitement liées, laissez-vous porter par les flots, direction le large …

par Manon, Manon et Lewisia

—————————————-

Un photographe professionnel et une amatrice expriment leur sensibilité face aux changements écologiques observés dans les océans et plus particulièrement en Méditerranée. Guillaume Ruoppolo, photographe et chef opérateur sous-marin débuta la plongée dès sa plus tendre enfance. Il souhaite transmettre la beauté des profondeurs pour sensibiliser à sa protection.  Sydney Gelle, détentrice d’un BTS en gestion et protection de la nature, c’est lors de cette formation qu’elle découvre sa passion pour la photographie de terrain. Cette étudiante milite au travers de ces photos pour une meilleure connaissance de la faune et flore aquatique. Leurs récits, remplis d’émotions, vous transportent dans une immersion sous-marine présentant la beauté d’une nature à préserver.

Par Julie et Pauline

—————————————-

Gaëlle Le Bloa en charge de missions de concertations et de dialogues territoriaux, nous présente son métier et exprime son ressentie sur ses activités. L’expression de chacun, l’entente, le partage et la bienveillance représentent les valeurs qu’elle porte au sein de son entreprise Génope. A travers sa parole Gaëlle nous dévoile un sublime message d’humanité.

Par Julien et Pierre-André

—————————————-

Comment se positionner face à un monde en perpétuelle anthropisation ? Quelle place pour la culture de la terre en ville ? Nous sommes allées à la rencontre d’Eva et Anaïs qui font vivre la nature à Marseille sur un site d’agriculture urbaine, au Talus. À travers leurs parcours différents, elles abordent avec justesse et précautions la réalité de la transition écologique qui s’opère en nous et autour de nous. De beaux échanges, en toute simplicité, avec deux femmes qui transmettent l’envie de s’intéresser à notre environnement en prenant le temps de le découvrir et de le faire vivre.

 Fanny & Le Caer Mylène

—————————————-

« Pour que leurs chants ne disparaissent pas dans le silence des abysses ». En 1988, Bernard Abeille fait une découverte sonore surprenante. Il nous raconte avec émotion : « Je me souviens parfaitement du jour où pour la première fois, j’ai imité le son de la baleine avec ma contrebasse ». Chassée pendant deux siècles et aujourd’hui menacée par la dégradation de son espace naturel, cette diva des mers est aussi connue pour son chant mystérieux. Garçon amoureux de la mer devenu jazzman, ce Marseillais part à la rencontre du chant des baleines et construit à lui seul une véritable symphonie.

par Ulysse & Mila

—————————————-

Entre nature et urbain il y’a parfois un fossé. C’est ce à quoi nous nous intéressons et prenons le temps de réfléchir pour relier l’urbanisation à la nature à Marseille. Cette réflexion se fait à travers le regard et les connaissances en paysage de Alice et Eden deux étudiantes à l’École Nationale Supérieur du Paysage à Marseille.

Par Floriane & Agathe